support-visuel-version-declanchement          photo-revue-grossesse

Cet article a été publié dans la revue Grossesse automne 2016

FAVORISER LA VERSION DU BÉBÉ ET LE DÉCLENCHEMENT DE L’ACCOUCHEMENT PAR L’ACUPUNCTURE

L’acupuncture est un allié précieux depuis des millénaires pour les femmes durant leur grossesse pour soulager leurs inconforts et parfois même pour régler des problématiques. Je pense entre autres aux nausées de grossesse, à l’odème des jambes, au retard de croissance, aux varices vulvaires, aux douleurs lombaires et du sciatique, à l’anxiété, aux congestions nasales et j’en passe. L’acupuncture a fait ses preuves également pour devenir un outil intéressant afin de favoriser la version du bébé et aider, au moment opportun, le déclenchement de l’accouchement. Il est important de rappeler que les acupuncteurs, membres de l’ordre professionnel des acupuncteurs du Québec, utilisent des aiguilles stériles, à usage unique, ne représentant aucun danger pour la maman et leur bébé. La stimulation douce et quasi indolore se fait sur les jambes, les bras et le sacrum principalement.

FAVORISER LA VERSION DU BÉBÉ

 Tout allait bien jusqu’au moment où vous apprenez que votre bébé est en siège. C’est souvent une période très anxiogène pour la future maman. Le schéma mental de l’accouchement tant pensé est ébranlé et la possibilité de la césarienne fait alors très peur. Comme presque 50% des bébés vont se tourner d’ici la 36e semaine de grossesse, nombreux obstétriciens et nombreuses sages-femmes vont attendre avant d’envisager la possibilité que le bébé puisse rester en siège. Par contre, en acupuncture, il est préférable de consulter tout près de la 34e semaine de grossesse puisque le pourcentage de réussite, selon les recherches, atteint 75% à cette période ci puisque le bébé est plus petit. N’attendez pas. Dès que vous savez que votre bébé est en siège près de la 34e semaine, consultez un acupuncteur.

L’acupuncture, comment cela fonctionne ?

Les traitements d’acupuncture visent à augmenter le liquide amniotique afin de permettre au bébé d’avoir plus de place pour entreprendre une version. Des points sont également stimulés afin d’augmenter l’activité fœtale. Entre autres choses, si le bébé bouge plus et qu’il a plus de place pour se tourner, il va de soi que les chances de version augmentent. Il est souvent recommandé de recevoir trois traitements en dix jours afin de favoriser la version.

Après la 35e semaine de grossesse il peut également être souhaitable de recevoir des traitements d’acupuncture pour favoriser la version mais il faut savoir que les chances de réussite diminuent.

Votre médecin peut vous suggérer à la 37e semaine de grossesse une version manuelle, qui consiste à essayer de retourner le bébé grâce à une manœuvre externe sous échographie, en plaçant les mains sur l’abdomen et en essayant doucement de faire tourner le bébé. Sachez qu’il n’est pas trop tard pour augmenter vos chances de réussite avec les traitements d’acupuncture. Les recherches ont également démontré qu’un traitement effectué les jours précédent la réalisation de la version manuelle augmentait les chances de réussite. En effet, stimuler les points qui favorisent l’activité fœtale et qui aident le corps à produire davantage de liquide amniotique permettra encore une fois au bébé d’avoir plus de place pour collaborer à la version manuelle réalisée par le médecin.

Par ailleurs, comme cette période représente son lot de stress, les femmes venant consulter pour favoriser la version présentent généralement un grand niveau de stress. Les séances d’acupuncture deviennent par le fait même un moyen efficace pour diminuer leur stress et représentent donc une pause importante de douceur dans leur journée. D’autres points pourront alors être stimulés afin de régulariser leur système nerveux et leur apporter un état de bien être très satisfaisant.

DÉCLENCHEMENT DE L’ACCOUCHEMENT

Il est souhaitable de recevoir un traitement d’acupuncture par mois durant la grossesse afin de prévenir certains déséquilibres qui pourraient survenir. Ainsi, lorsque le temps est venu de préparer le corps à l’accouchement, il est plus facile de maximiser les traitements pour favoriser cette préparation. Il est recommandé de débuter les traitements préparatoires à la 37e semaine de grossesse. Les traitements viseront à favoriser l’assouplissement du périnée, à favoriser la dilatation et l’effacement du col de l’utérus, à stimuler la contractilité de l’utérus, à stimuler la descente du bébé, à calmer le système nerveux et déclencher le travail en cas de dépassement à terme.

La majorité des bébés vont naître après la date prévue d’accouchement. En effet, seulement 4 % des bébés naissent à terme. La plupart des bébés naitront donc entre la 37e et 41e semaine de grossesse. L’induction (déclenchement artificiel de l’accouchement) se fait généralement entre la 41e et la 42e semaine de grossesse si tout va bien pour la mère et le bébé jusque-là. Des recherches ont démontré que les femmes ayant reçu des traitements d’acupuncture préparatoires à l’accouchement avaient moins de chance d’avoir recours à de l’aide médicale (induction) pour déclencher l’accouchement.

L’acupuncture pour le déclenchement de l’accouchement

L’acupuncture en cas de dépassement à terme visera à stimuler les points afin de favoriser le déclenchement de la cascade hormonale nécessaire au processus complexe de l’accouchement. Pour se faire, l’acupuncteur aura besoin de savoir les résultats de votre dernier examen vaginal pour ainsi avoir l’information sur la dilatation du col, son effacement, sa texture et la station du bébé. Il pourra alors stimuler les points appropriés à votre condition. Tout dépendant de votre état obstétrical, les points stimulés viseront à faire descendre votre bébé, à favoriser de bonnes contractions de votre utérus, à effacer et dilater votre col et calmer le système nerveux.

Si vous avez une date d’induction prévue, ne perdez pas espoir ! Recevoir un traitement quelques jours avant la date d’induction permet de meilleures chances de répondre rapidement à la médication et optimise par le fait même les chances d’avoir un travail plus efficace par la suite. Et qui sait, le traitement vous aidera peut-être à déclencher votre travail à minuit moins une! L’observation de ma pratique me témoigne de beaux résultats allant dans ce sens.

Pour terminer, il est important de relater que les recherches ainsi que l’observation de la pratique montrent que les femmes ayant reçu des traitements d’acupuncture arrivent à l’accouchement en meilleure forme et moins anxieuse, ayant ainsi une prédisposition physique et mentale favorable à un bon accouchement. Il a également été démontré qu’elles avaient moins recours aux interventions médicales et que le temps de travail se voyait diminué. Ce sont des faits non négligeables, pourquoi sans passer ?

Au plaisir de prendre soin de vous !

Julie Rivard, Ac. A019-12

Acupuncteure à La Source en soi

RÉFÉRENCES :

Debra Betts. Guide pratique d’acupuncture pour la grossesse et l’accouchement. Edition SATAS 2012, Bruxelle, Belgique. 320 Pages.

Cardini F, Weixin H. Moxibustion for correction of breech presentation. JAMA 1998: 280 ; 1580-1584.

Rabl M, Ahner R, Bitschnau M, Zeisler H, Husslein P. Acupuncture for cervical ripening and induction of labour term – a randomized controlled trial. Wien Klin Wochenschr 2001: 113 (23-24): 942-946.

 

Pin It on Pinterest

Partagez

Merci de partager!