Grossesse

L’acupuncture permet de bien préparer le corps à l’accouchement et favorise une prédisposition physique et mentale favorable à un bon accouchement.

Prendre rendez-vous

Chaque grossesse est un moment unique dans la vie de la femme et représente généralement une grande source de bonheur. Cependant, sa cascade de changements au niveau du corps de la femme peut parfois amener une série d’inconforts. L’acupuncture devient une alternative de choix à la prise de médicaments, souvent limitée durant la grossesse. Cette médecine préventive peut cependant faire encore bien plus dans ce contexte précieux.

Pendant la grossesse, l’acupuncture peut aider grandement à diminuer les inconforts suivants :

  • Nausées accompagnées ou non de vomissement.
  • Fatigue.
  • Brûlements d’estomac.
  • Constipation.
  • Problème de sommeil.
  • Anxiété, état dépressif.
  • Enflure et lourdeur des jambes.
  • Douleurs lombaires, sciatiques et pelviennes.
  • Prévenir les menaces d’accouchements prématurés.
  • Favoriser la version du bébé (idéalement entre la 28e et 34e semaine de grossesse).

Avant l’accouchement

  • Favoriser l’assouplissement du périnée.
  • Stimuler la contractilité de l’utérus.
  • Stimuler la descente fœtale.
  • Favoriser la dilatation et l’effacement du col de l’utérus.
  • Déclencher le travail en cas de dépassement du terme.

Après l’accouchement

  • Tonifier l’organisme afin de retrouver l’énergie plus rapidement.
  • Réduire le temps de récupération des séquelles de l’accouchement (épisiotomie, œdèmes, hémorroïdes, etc.)
  • Prévient les « babys blues » et aide en cas de dépression post-partum.
  • Peut aider les femmes aux prises avec un problème de lactation insuffisante ou de mastite.
  • Favoriser une guérison rapide des cicatrices (césarienne et déchirure pelvienne).

Il est souhaitable d’avoir des traitements d’acupuncture dès le début de la grossesse, même si vous n’avez aucun problème, afin de diminuer les risques de fausse-couche. Ensuite, une séance au mois est recommandée afin de diminuer les chances de développer des inconforts. Une série de quelques traitements rapprochés peut être nécessaire pour remédier à une problématique particulière. Une séance par semaine est recommandée à compter de la 37e semaine de grossesse afin de commencer à préparer le corps à l’accouchement.

Les recherches ainsi que l’observation de la pratique montrent que les femmes ayant reçu des traitements d’acupuncture arrivent à l’accouchement en meilleure forme et moins anxieuse, ayant ainsi une prédisposition physique et mentale favorable à un bon accouchement. Il a été également démontré qu’elles avaient moins recours aux interventions médicales.

 

Références:

Kubista E, Kucera H (1974). On the use of acupuncture in the préparation for delivery, Geburthshilfe Perinatol ; 178 (3) : 224-9.

Lyrenas S, Lutsh H, Hetta J, Lindberg, B (1987)’’Acupuncture before delivery : effect on labor’’ Gynecol Obstet Invest. 24 (4) ; 217-224.

 

Pin It on Pinterest